25 septembre 2018

Veolia Nuclear Solutions met en lumière sa technologie GeoMelt® dans le cadre d’un accord avec la BEA

Dans le cadre d’un nouvel accord avec la Battelle Energy Alliance (BEA), gestionnaire principal de l’Idaho National Laboratory (INL) dépendant du ministère de l’Énergie des États-Unis (DOE), Veolia Nuclear Solutions mettra en œuvre son procédé de vitrification GeoMelt® pour démontrer sa capacité à traiter les déchets de sodium radioactifs.

Veolia Nuclear Solutions - Federal Services effectuera des démonstrations de ses capacités de traitement des déchets radioactifs sur des fûts de type "FERMI". Le but est de démontrer comment notre système breveté de vitrification en conteneur (ICV™) issu de la technologie GeoMelt®, peut traiter sans danger les déchets conditionnés de sodium métallique contaminé, issus du fluide frigorigène au sodium utilisé dans certains types de réacteurs nucléaires. Le processus innovant GeoMelt® consiste à convertir chimiquement les métaux réactifs en oxyde inerte, tout en immobilisant les radionucléides sous une forme vitrifiée et durable. Les déchets de sodium seront traités par lot, chaque lot produisant un monolithe de déchets de 10 tonnes ayant l’aspect de l’obsidienne.

Sample of vitrified waste

Le traitement des déchets aura lieu dans le nouveau système ICV GeoMelt® installé sur le site de Perma-Fix Northwest, à Richland, dans l’État de Washington, agréé selon la loi américaine "Resource Conservation and Recovery Act" et appartenant à Perma-Fix Environmental Services, Inc. La conception et l’installation du système, financées par les deux entreprises, ont duré neuf mois.

« Nous avons un programme stratégique à long terme visant à mettre en place des parcours de traitement hors site pour les flux de déchets complexes. Le traitement des fûts FERMI à l’aide de GeoMelt® n’est que l’un de ces parcours. Nous avons également l’intention de traiter d’autres stocks inscrits au Registre des passifs environnementaux, à l’aide de cette méthode », déclare Bob Miklos, Directeur des installations de production et des installations de traitement, stockage et élimination, sur le site des matériaux et combustibles de l’INL.

« Nous espérons que cet accord avec BEA n’est qu’une première étape et que nous finirons par traiter et stabiliser des déchets réactifs contenant du métal pour le secteur privé et le DOE », explique Ryan Dodd, Directeur de la technologie de Veolia Nuclear Solutions - Federal Services.

Il ne s’agit là que du dernier exemple en date de la collaboration de Veolia Nuclear Solutions avec la BEA. Depuis 2016, l’entreprise réalise avec la BEA et l’INL une série de fusions ICV techniques, qui ont souligné la viabilité de transformation du sodium élémentaire en sodium stable non réactif grâce au processus GeoMelt®. De telles démonstrations sont importantes, car les États-Unis continuent à développer des technologies de réacteurs pour répondre aux besoins énergétiques du pays et doivent également traiter les déchets dont ils ont hérité. Avec GeoMelt®, une nouvelle possibilité s’offre à eux dans un moment crucial.

Pour en savoir plus sur nos technologies de vitrification des déchets