Système modulaire de vitrification (MVS®) appliqué aux déchets radioactifs liquides

Veolia Nuclear Solutions a conçu un système modulaire de vitrification (MVS®) visant à stabiliser les déchets liquides.

 
Sample of vitrified waste
Échantillon de déchets vitrifiés

Ce système modulaire de vitrification MVS est innovant car il convertit les déchets liquides contaminés en verre, le matériau le plus sûr et désormais le plus économique pour la stabilisation des déchets nucléaires.
 

Réinventer la filière du déchet vitrifié

Selon les experts, le verre est la forme la plus stable pour stabiliser (au niveau chimique et physique) les déchets nucléaires ou dangereux. Pourtant, les technologies historiques issues de la haute activité n’ont pas permis leur adoption pour les déchets de faible et moyenne activité à grande échelle, en raison des coûts prohibitifs.
Veolia Nuclear Solutions change la donne économique . La société a mis au point un système modulaire de vitrification MVS pour les déchets nucléaires d'activité faible, économique et pratique.
 

Une solution simple et économique – le système modulaire de vitrification (MVS®)

Le système MVS® permet de produire du verre d’excellente qualité, résistant à la lixiviation. Nous l’avons testé (en inactif) dans notre installation de démonstration à Richland aux Etats-Unis. Il est notablement moins cher et plus facile à déployer que les autres solutions de vitrification. Avec les technologies traditionnelles de haute activité, les déchets circulent à travers de gros dispositifs de fusion qui les chauffent à plus de 1000°C pour les transformer en verre fondu, lequel est ensuite coulé dans des fûts métalliques en vue de leur stockage final après refroidissement. Notre système permet d’économiser le fût de stockage en produisant directement un colis de forme cylindrique en verre, éliminant ainsi des installations coûteuses, des coûts de maintenance et les risques de panne associés à la complexité.

Notre solution apporte une flexibilité importante, ce qui réduit le coût du cycle de vie total du traitement des déchets:
  • Formulation du verre et choix des températures de fusion pour les déchets à traiter
  • Peu ou pas de pré-traitement
  • Systèmes de filtration des effluents gazeux simplifiés (en évitant de dépasser les températures de fusion des radionucléides traités)
  • Augmentation de la capacité de charge d’un conteneur
  • Réduction importante des coûts de maintenance
  

Principes techniques

Le système modulaire de vitrification repose sur un principe de physique fondamental – la loi de Fleming. Le courant électrique circule dans des bobines autour du creuset de vitrification pour créer un champ magnétique, qui, à son tour, provoque un courant à l'intérieur du métal (graphite) situé à l'intérieur du creuset. Ce courant crée une chaleur qui fait fondre les vitrifiants et les déchets par induction pour les transformer en verre.

Ce système en conteneur à paroi chaude et cycle unique autorise une plage de chauffage par induction entre 20 et 2 000°C, et permet des fusions juste en-dessous de la température de volatilisation des radionucléides visés (ex 800° C pour le césium 137) ou à des températures très élevées pour une charge élevée des déchets.



 

En savoir plus

> Pour en savoir plus sur la technologie GeoMelt
Pour en découvrir plus sur le système modulaire de vitrification (MVS®)
> Pour en savoir plus sur la stabilisation des déchets radioactifs